MAIRIE
19, avenue de l'Union
16710 SAINT-YRIEIX
Tél. : 05 45 38 69 50
Fax : 05 45 38 13 15
Contactez-nous

Passeport Biométrique

758a_Passeport.jpg

Le passeport biométrique est un document de voyage qui permet à son titulaire de certifier son identité à l'étranger.

Depuis le 28 juin 2009, toute demande de passeport conduit à la délivrance d'un passeport biométrique.

Les titulaires des actuels passeports pourront continuer à les utiliser jusqu'à leur date d'expiration.

 

Comment obtenir un passeport ?

 

Bénéficiaire : Le demandeur doit être de nationalité française.

A noter : il n'est plus possible d'inscrire un enfant mineur sur le passeport de l'un de ses parents.

Les enfants doivent disposer d'un passeport personel.

 

Durée de validité :

- pour les personnes majeures : 10 ans

- pour les mineurs : 5 ans

 

Coût :

- pour les personnes majeures : 86 euros

- pour les mineurs de 15 à 18 ans : 42 euros

- pour les mineurs de moins de 15 ans : 17 euros

 

Le timbre fiscal peut-être acheté :

- dans un bureau de tabac,

- dans une trésorerie,

- en ligne sur le site https://timbres.impots.gouv.fr/

 

Dépôt de la demande : Le demandeur doit déposer en personnes sa demande.

En charente 16 communes sont habilitées à délivrer des passeports biométriques : Angoulême, Barbezieux, Chabanais, Chasseneuil, Chateauneuf, Cognac , Confolens, Le Gond Pontouvre, La Rochefoucauld, Mansle, Montbron, Montmoreau, Rouillac, Ruffec, Segonzac, Soyaux.

Le demandeur peut déposer le dossier de demande de passeport dans toute commune équipée d'une station d'enregistrement. C'est dans cette même commune que le passeport est remis en main propre.

 

Toutes les informations : cliquez ici 

Historique du passeport

Le terme de passeport vient d'une ancienne pratique qui consistait à solliciter pour les Français se rendant à l'étranger, la protection des autorités des autres nations. Le document était appelé passe-port car il servait à passer les ports que ceux-ci soit terrestres ou maritimes.

Son usage pour les voyageurs ne s'est véritablement répandu qu'au XVIe siècle, destiné à l'origine au contrôle des vagabonds, il devient, en 1765, un moyen de surveiller la sortie du pays des artisans afin de préserver les secrets de fabrication.

Entre 1792 et 1860 il est même obligatoire de détenir un passeport pour se déplacer à l'intérieur du territoire français.

Puis, face à la multiplication des déplacements et du développement du chemin de fer la France abandonne le passeport intérieur et peu après le passeport pour voyager en Europe également.

C'est le souci d'assurer la sécurité du pays en guerre qui amène le rétablissement des passeports par le décret du 3 août 1914.